Accès directs


Le séjour

Assurer son logement

En tant que locataire, vous devez être assuré parce que vous y êtes obligé et parce que c’est utile.

C’est obligatoire

La loi ainsi que le contrat de location que vous avez signé vous imposent d’être assuré et de payer régulièrement vos primes d’assurances, sinon votre contrat prendrait fin et vous ne seriez plus couvert. Vous devrez d’ailleurs fournir chaque année à l’OPH et à la date d’échéance de votre assurance une nouvelle attestation.

C’est une sécurité pour vous

En cas de sinistre, explosion, dégâts des eaux, que vous soyez ou non responsable pour les dommages causés au logement, à l’immeuble et à vos biens, même en votre absence. Étant assuré, c’est votre assureur qui paiera à votre place. De plus, si vos propres biens sont endommagés, vous serez indemnisé.

Comment vous assurer ?

Il vous appartient de choisir la compagnie auprès de laquelle vous souhaitez contracter votre assurance. Si vous étiez déjà assuré dans votre précédent logement, votre contrat restera valable pour le nouveau logement mais vous devez prévenir votre assureur de votre changement d’adresse, en indiquant la catégorie et le nombre de pièces de votre nouveau logement.
Vous devez obligatoirement vous assurer contre les dommages causés à l’immeuble, aux voisins, par le feu, l’eau ou l’explosion.
Il est prudent de vous assurer également contre le risque de « responsabilité civile ». Cette assurance paiera les dommages causés accidentellement à autrui par vous-même, vos enfants, votre conjoint, une personne que vous employez, un animal ou un objet vous appartenant.
Il est utile de vous assurer contre le vol et pour votre mobilier.
Prévenez l’Oph et  l’assureur sous 2 jours en cas de vol et 5 jours pour les autres dommages et conservez en la preuve.

Entretenir son logement

Tout au long de l’occupation de votre logement, vous êtes tenu de l’entretenir et d’exécuter les réparations qui sont à votre charge car toutes les réparations n’incombent pas au propriétaire.
Vous devez prendre en charge l’entretien courant du logement et les menus travaux liés à l’usage normal de ses équipements.

Il vous est possible de réaliser des travaux d’amélioration à l’intérieur de votre logement , mais s’il s’agit de travaux importants et/ou visibles de l’extérieur, il vous faut obtenir au préalable une autorisation de l’Oph.

Les réparations

Vous trouverez une fiche pratique présentant la liste des réparations dites «locatives».

Entretien : Conseils
L’Hygiène
  • Insectes :    A la moindre apparition d’insectes, utilisez des produits insecticides appropriés. En cas de prolifération, prévenez l’OPH.
  • Moisissures :    Pour prévenir la condensation et l’apparition de moisissures, veillez à bien aérer les pièces, notamment celles où se produisent des dégagements de vapeur d’eau importants (cuisine, salle de bains), n’obstruez pas les ventilations et ne coupez pas le chauffage lorsque vous vous absentez, baissez seulement le thermostat de quelques degrés. 
  • Ventilation Mécanique Contrôlée: En aucun cas les entrées d’air et les bouches d’extraction ne doivent être obstruées. Assurez un entretien régulier des bouches d’aération en les nettoyant une fois par an minimum.
Les équipements
  • Vide-ordures :    Insérez les détritus dans des sacs avant de les introduire dans le vide-ordures.  Ne jetez pas d’objets susceptibles de blesser (verre), rappelez vous qu’une cigarette mal éteinte peut provoquer un incendie.
  • Appareils sanitaires :    Eviter les fuites qui peuvent augmenter considérablement votre consommation d’eau et provoquer des dégâts, en le signalant à l’OPH ou au prestataire DGS. Si l’évacuation se fait mal, pour le dégorgement des WC, lavabos, éviers, n’utilisez pas de produits à base de soude caustique qui attaquent les joints et les canalisations, mais plutôt une ventouse. Pensez à nettoyer régulièrement les mousseurs ou brise-jet de l’ensemble de votre robinetterie.
  • Radiateurs :    Ne placez pas de meubles devant les radiateurs ou de linge dessus, ils empêcheraient la diffusion de la chaleur. Nettoyez les régulièrement sans les démonter. 
  • Caves :    Si vous disposez d’une cave, vous devez en assurer la surveillance et l’entretien. Pensez à l’assurer.
  • Chaudière :    Si vous avez une chaudière individuelle au gaz, un contrat d’entretien a été souscrit auprès de Dépann’Gaz Services

Pour une bonne utilisation de votre chaudière, téléchargez notre guide pratique des manipulations courantes.

Les embellissements

Balcons, terrasses :

Tenez en bon état de fonctionnement les écoulements d’eau et éviter tout ruissellement sur les façades lors de l’arrosage de vos plantes. Ne fermez pas vos balcons par des systèmes de fortune.

Boîtes aux lettres :

Inscrivez lisiblement sur votre boîte aux lettres les noms des membres de votre famille et le numéro de l’étage  et de l’appartement que vous occupez.

Fenêtres :

Vérifiez périodiquement que les rainures d’égouttage et trous d’évacuation d’eau ne sont pas obstrués.

Fixations :

Pour fixer des tableaux, des éléments, etc., utilisez des crochets ou des chevilles appropriées afin d’éviter les dégradations. Ne perforez pas les menuiseries en PVC.

Papiers peints et  peintures :

Décollez les papiers peints existant avant d’en changer. Nettoyez la peinture avec de l’eau tiède savonneuse.

Revêtements de sols :

Dalles plastiques et carrelages : évitez le lavage à grande eau, utilisez des produits adaptés
Moquette : l’aspirateur suffit pour l’entretien courant (un shampooing peut être effectué périodiquement)

Vivre Ensemble

La qualité de la vie en collectivité et le bon voisinage reposent sur la bonne volonté de chacun. Respecter la tranquillité d’autrui et l’environnement, c’est créer les bonnes conditions d’une meilleure vie commune.

Le bruit

Ne troublez pas la vie de l’immeuble. Evitez les bruits excessifs et intempestifs. Contrairement aux idées reçues , de jour comme de nuit, on n’a pas le droit d’importuner ses voisins.

Les causes les plus courantes et fréquentes de troubles :

  • volume sonore excessif des chaînes hi-fi, télévisions, radios.
  • volume sonore des appareils électroménagers ou de bricolage à des heures dérangeantes.
  • bruits d’occupation divers : claquements de portes, bruits de talons, battements de fenêtres ou de volets.
  • animaux laissés seuls durant de longues périodes (aboiements)
  • chahut des enfants dans les escaliers et les parties communes.

Si vous êtes amené exceptionnellement à faire du bruit (travaux, fêtes), prévenez vos voisins, ils apprécieront d’avoir été informés et seront plus tolérants.

Vous souhaitez bricoler le dimanche ? vous pouvez le faire entre 10h et 12h 

L’environnement

Préserver la qualité de vie, c’est aussi préserver celle de son environnement.
Faites une bonne utilisation des parties communes avec le souci de conservation de leur bon aspect.
Apprenez à vos enfants, dès leur plus jeune âge, à respecter de la même façon votre logement et leur environnement (cages d’escaliers, ascenseurs, espaces verts).

Veillez :

  • à la propreté des parties communes et des abords.
  • à l’utilisation correcte des garages, parkings et locaux à vélos.
  • au respect des interdictions de stationnement, et à laisser libres les accès aux moyens de secours (pompiers, ambulances).
  • à éviter d’étendre du linge de façon visible de l’extérieur.
  • à ne stocker aucun objet encombrant dans les parties communes

Enfin, vivre en bon voisin, c’est aussi participer à la vie commune de l’immeuble en prenant régulièrement connaissance des informations sur les panneaux d’affichage.

Les animaux

Les propriétaires d’animaux doivent :

  • s’assurer que les animaux ne laissent pas de traces désagréables de leur passage (allées, espaces extérieurs).
  • tenir leur chien en laisse dans les parties communes et l’accompagner lors de ses sorties quotidiennes.
  • ne pas laisser seul leur animal (notamment jeune) dans le logement tant que celui-ci n’y est pas habitué.

La détention de chiens d’attaque, de garde et de défense doit être déclarée à la mairie du lieu de résidence de l’animal. Ces chiens doivent être muselés et tenus en laisse par une personne majeure sur la voie publique et dans les parties communes des immeubles collectifs. Par ailleurs, l’acquisition, la cession à titre onéreux des chiens d’attaque est interdite.

Votre Sécurité

Incendie

Lisez attentivement les consignes pour la prévention et la lutte contre le feu, affichées dans votre immeuble.
Prévenez ou faites prévenir les sapeurs-pompiers (tél.: 18 ou 112 depuis un portable) et attendez leur intervention en appliquant les consignes suivantes :

le feu se déclare dans une pièce de l’appartement :

  • Fermez la porte de la pièce concernée et les fenêtres de l’appartement pour éviter tout courant d’air,
  • fermez le gaz,
  • attaquez le feu à l’aide d’un extincteur si cela est possible, restez à l’extérieur de l’appartement en attendant l’intervention des secours.

le feu se déclare à l’extérieur de l’appartement et les flammes menacent la porte d’entrée ou les fenêtres :

  • restez dans l’appartement si la porte d’entrée est menacée, fermez la porte d’entrée et fenêtres pour éviter tout appel d’air,
  • fermez le gaz,
  • mettez des linges mouillés et arrosez la partie menacée.

la cage d’escalier est enfumée :

  • restez à l’intérieur de l’appartement,
  • appliquez des linges mouillés contre la porte.
Accès aux compteurs

Repérez les circuits pouvant être à l’origine d’accidents et laissez l’accès libre aux différents compteurs : chaque membre de la famille doit en connaître l’emplacement afin de pouvoir couper l’électricité, le gaz ou l’eau en cas de nécessité ou d’absence prolongée

Fuites d’eau
  • Repérez l’origine
  • Fermez le compteur d’eau situé dans votre appartement ou sur le palier
  • Si la fuite est très importante, prévenez aussi les pompiers
  • En cas de dégâts, faites une déclaration de sinistre à votre assureur.
Absence de plusieurs jours

Fermez le ou les robinets d’arrivée du gaz ; fermez l’électricité au disjoncteur. Fermez le ou les robinets d’arrivée d’eau.

Pannes d’ascenseurs
  • Si vous êtes à l’intérieur de l’ascenseur et que celui-ci tombe en panne, conformez-vous aux consignes de sécurité affichées dans l’appareil.
  • Il est équipé d’une télésurveillance, vous serez en relation vocale avec la station de dépannage.
  • Si vous êtes à l’extérieur, invitez ceux qui sont dedans à se conformer aux consignes de sécurité ; prévenez le gardien ou, à défaut, les sapeurs-pompiers. Ne tentez aucune manoeuvre vous-même.
Fuites de Gaz
  • Vérifiez régulièrement le bon état des flexibles de raccordement.
  • Ne bouchez pas les grilles de ventilation : elles assurent votre protection en cas de fuite, en même temps qu’elles permettent une bonne combustion de gaz et évitent tout risque d’asphyxie.
  • Si vous constatez une fuite de gaz : fermez le robinet général d’arrivée, ouvrez la fenêtre. Appelez le plus rapidement possible la société DGS.
  • Si vous décelez une fuite ou une odeur suspecte en amont de votre compteur, prévenez immédiatement votre agence Gaz de France et l’OPH.
Risques électriques
  • Vérifiez régulièrement le bon état de vos prises de courant et des fils de vos appareils électriques. ¬ Coupez le courant au disjoncteur avant toute intervention sur l’installation, même pour changer une ampoule.
  • Lorsqu’un fusible a sauté, recherchez en la cause et remplacez-le par un fusible de même calibre.
  • N’utilisez aucun appareil électrique en ayant les pieds ou les mains mouillés ou les pieds nus (attention aux rasoirs et sèche-cheveux) à plus forte raison si vous êtes dans la baignoire ou sous la douche.
  • Attention aux prises multiples qui risquent de chauffer et  n’abusez pas des cordons prolongateurs : ils peuvent être à l’origine d’accidents. Si vous avez des enfants en bas âge et si les prises ne sont pas éclipses, utilisez des caches-prises pour leur sécurité.